Communiqué de presse

  

L'illusionniste

 

Ils vont tous y aller, tous les vieux crabes de la politique française se donnent rendez-vous chez E. MACRON ; au terme de tant d’années passées dans leur parti respectifs, ayant signé la charte des valeurs de gauche pour certains, de droite pour d’autres, les voilà à présent derrière ce jeune banquier vite enrichi par une OPA sur Nestlé, lui qui dit « ne pas être socialiste » et refuser l’idée de parti.

 

Avec à son programme l’allègement de l’ISF, la baisse de l’impôt sur les sociétés, un nouveau recul des retraites, la hausse de la CSG, l’organisation du travail au niveau de la branche et de l’entreprise, la suppression de 120000 postes dans la fonction publique, dont 70000 dans les collectivités territoriales : région, département (n’est ce pas Mr KRATTINGER) et communes, clairement E. MACRON triche :

Pour l’essentiel, il défend les catégories supérieures. Il a derrière lui une grande partie du MEDEF, des média qui lui servent outrageusement la soupe.

 

Le rejoindre, c’est participer à la dégénérescence de la démocratie en spectacle total.

 

Enfin, évoquer le rempart contre le danger d’extrême droite c’est ne pas voir à quel point il prolonge et aggrave les politiques précédentes qui assurent la promotion du FN.

Faire reculer le risque fascisant c’est au contraire construire avec les populations une politique de justice, d’écoute, de redistribution des richesses permettant une réelle protection et un avenir commun.

 

Par quelque aspect qu’on le prenne E. Macron est l’hologramme souriant du mensonge.

Le Secrétaire départemental

Cyril MORLOT.